• Tag c’est

    Résultats pour la recherche du tag c’est :
  •  Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi. Moi c’est Café… euh, Charley. Et il me faut plus de café. Le sommeil c’est l’angoisse : Reyes, le fils du Diable chaud comme l’enfer que j’ai emprisonné pour l’éternité, hante mes cauchemars. Je crois...

    Lire la suite...

  • Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi. Moi, c’est Charley, détective privée et faucheuse. « Compliquée » est mon deuxième prénom. Entre deux enquêtes, j’essaie de retrouver Reyes : le chaud comme la braise fils de Satan et mon fantasme personnel. Il...

    Lire la suite...

  • Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi. Mon nom c’est Charley et je suis la Faucheuse. Les morts, je connais : j’en vois depuis que je suis née. Des fois, je les aide à faire des trucs du genre laisser un mot à leurs proches ou traquer leur assassin…...

    Lire la suite...

  • ...je suis toujours l’autorité en matière de zombies, et le FBI a besoin de moi. La pornographie zombie, c’est déjà dérangeant, mais le pire, c’est que l’âme des victimes est toujours prise au piège de ces corps pourrissants. Là, ce n’est plus à la nécromancie que j’ai affaire,...

    Lire la suite...

  • Relever les morts, c’est ce que je sais faire le mieux. D’ailleurs, je suis la meilleure du pays. Raison pour laquelle j’ai reçu un certain Tony Bennington. Veuf depuis peu, celui-ci m’a demandé, en échange d’une somme exorbitante, un service peu courant : ramener feu son épouse à la...

    Lire la suite...

  •   C’est le cadeau répugnant d’un vampire tueur en série qui m’a incitée à  m’intéresser à Las Vegas. Mais la situation est pire que je ne le pensais : plusieurs officiers de police et un exécuteur ont été assassinés. Épaulée par trois marshals, dont l’impitoyable Edward, je...

    Lire la suite...

  • ...un peu mon Batman : il débarque en ville, il me sauve la mise et il disparaît. Le reste du temps, c’est un assassin si froid et si dangereux qu’on l’a surnommé « la Mort ». Mais j’ai une dette envers lui. Et quand il m’appelle en renfort afin de résoudre une mystérieuse affaire...

    Lire la suite...

  • ...sais qu’il ne ferait jamais une chose pareille. Je flaire comme une machination, et déjouer les machinations, c’est mon passe-temps favori quand je ne suis pas en train de relever les morts. Donc, cap sur le Tennessee pour aller délivrer Richard. Le seul problème, c’est que je ne sais pas...

    Lire la suite...

  • ...: relever tout un cimetière de morts très anciens qui ne demandaient rien à personne. D’accord, c’est probablement un gros contrat qui devrait arranger la comptabilité de la boîte et pour une réanimatrice comme moi, il faut bien reconnaître que c’est plutôt valorisant. Bref, je vais...

    Lire la suite...

  • Savez-vous ce que c’est qu’une « chèvre blanche » ? Eh bien, en jargon vaudou, c’est un doux euphémisme pour désigner la victime d’un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j’ai tout de suite compris ce que...

    Lire la suite...