• Quand nos souvenirs viendront danser

    Quand nos souvenirs viendront danser" Je m'appelle Marceline Masson, née le 4 septembre 1935. J'avais vingt ans lorsque j'ai franchi la porte de ma maison pour la première fois, Anatole à mon bras. Ca sentait la peinture fraiche et les projets. Soixante-cinq ans plus tard, les haies ont poussé et les souvenirs sont accrochés au mur. Jamais je n'ai envisagé de vivre ailleurs. Jusqu'à ce lundi matin, quand le visage rubicond de Gustave, le voisin d'en face, apparait derrière ma porte. Le maire veut raser l'impasse des colibris. Nos maisons. Nos souvenirs. Nos vies. "
    A travers le récit de son combat, Marceline raconte une magnifique histoire d'amour et d'amitiés.

    Mon avisQuand nos souvenirs viendront danser

    Mignon, touchant, un peu triste, et pourtant plein d'humour et de tendresse.
    On part avec Marceline dans ses souvenirs, bon et moins bon, qui font que la vie est tout simplement.
    On retrouve Gustave l'un de ses voisins avant son arrivée aux Tamaris dans " Tu comprendras quand tu seras plus grande. "

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :