• Le bruit des pages2016, Paris

    Eva hérite d'une libraire dans le quartier de la Butte aux Cailles. Les exigences du vieux propriétaire avec lequel elle s'était liée d'amitié ? Que la librairie ne soit jamais vendue et qu'Eva y conserve un tableau représentant une jeune femme, penchée sur un carnet, aux pieds d'un acacia majestueux.
    Bientôt, elle se prend à imaginer la vie de la femme du tableau, Apollinariya Ivanovna Lubiova, une jeune aristocrate russe, vibrante de rêves et d'idéaux au coeur de l'été 1916.
    Mais tandis que les mois passent, fiction et réalité semblent se confondre... Et si la librairie renfermait des mystères insoupçonnés ? Le voyage d'Eva à Saint-Pétersbourg pourrait-il l'aider à comprendre le lien étrange qui l'unit à Apollinariya ?

    Mon avisLe bruit des pages   

    Très intrigant, on ne quitte pas le livre tant qu'on a pas déterminé
    le lien qu'il existe entre Eva et Polina, Vitya et Serguei, Dimitri et Sascha.
    Les premiers vivent en 2017,
    les seconds ont vécu il y a un siècle, et mort lors de la révolution russe en février 1917.
    Pourquoi rêvent-ils du passé, quels sont leurs liens ?
    Pourquoi de telles ressemblances physiques ?
    Des âmes réincarnés ?

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique