• La fille de Brooklyn

    Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé :

    « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? »

    Vous auriez répondu quoi, vous ?
    Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo.
    – C’est moi qui ai fait ça.
    Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu.
    Et depuis, je la cherche.

    Mon avisLa fille de Brooklyn

    Que de rebondissements, on se pose beaucoup de questions,
    et à chaque fois qu'on croit avoir compris qui et pourquoi,
    de nouveaux indices apparaissent.
    Même à la fin de l'histoire, quand on pense que tout est fini,
    l'affaire est résolu, bim nouveau rebondissement inattendu.
    A lire !

    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :